Accueil 2018

Soyez les bienvenus sur le site de notre association qui vous propose de découvrir un instrument historique absolument exceptionnel, l’orgue de cinéma «Wurlitzer» de 1937 installé depuis 1982 dans l’aula du Collège Claparède, à Genève.

La fonction de ce «Theatre Organ» , construit aux USA, fut, dès 1938, l’animation musicale des spectacles et l’accompagnement de films muets dans un cinéma de 2300 places de la chaîne «Granada», à Clapham Junction, Londres.
Vous voulez tout savoir sur cet instrument, visionner des films avec accompagnement d’orgue, écouter des enregistrements actuels ou d’époque, admirer notre galerie de photo ?

Venez faire un tour sur notre site et tombez sous le charme de cet instrument étonnant.

Belle découverte à tous !

Nicolas Hafner, président

A l’Affiche !

L'orgue fait son cinéma "5ème édition"

Après l’année 2017, exceptionnelle par l’anniversaire de l’orgue, nous avons souhaité nous aventurer dans une formule renouvelée, en concentrant le festival sur 3 jours bien remplis. Grands films, grands organistes, combinaisons originales, nouveau public : on pourrait résumer par ces quatre formules les lignes de force de notre programmation.
Du point de vue cinématographique, nous projetterons un film exceptionnel, l’Arche de Noé du célèbre réalisateur d’origine hongroise Michael Curtiz (« Casablanca »). Nous aurons également l’occasion d’explorer des films de Chaplin ou Lubitsch, ainsi qu’un choix des premiers dessins animés et films pour enfants de l’histoire du cinéma, afin de réjouir petits et grands.

 



Commandez ici le CD "The Mighty Wurlitzer 1937"
Enregistré au Collège Claparède en avril 2017
par Simon Gledhill, organiste à Londres.

L’AAOCCC, souhaitant immortaliser les sonorités du Wurlitzer de Claparède dans son écrin actuel, a confié à Simon Geldhill, organiste de cinéma extrêmement talentueux, de les enregistrer au printemps 2017.
Ce CD est sorti officiellement le 11 novembre 2017, lors d’un concert que donna Simon Gledhill à Genève, presque 80 ans jours pour jours après l’inauguration de ce Wurltitzer dans le théâtre Granada, à Clapham Jonction, Londres.

L’ORGUE

UNE HISTOIRE D’ORGUE

Voulez-vous un orgue ? Un téléphone matinal du responsable des services administratifs et financiers du Département de l’Instruction Publique est le point de départ de cette aventure : pourquoi ne pas répondre alors par l’affirmative ? Une fois la surprise passée et l’accord donné, les explications ont tout de même suivi !

L’instrument aurait été acheté à une vente aux enchères à Londres sur un fond accordé par un généreux mécène américain destiné(s) à promouvoir( les fonds et le mécène!) la culture américaine.

Toutes les parties constituantes de cet orgue ( plus de six tonnes de matériel comme on sait! …mais déjà gravée aux armes du Collège) aurait été stockées aux Port-Franc en attendant une décision concernant son installation: ni l’Etat, ni la Ville de Genève ne semblent avoir été pressés de se décider et de trouver un site d’accueil…

Ces quelques lignes peuvent paraître bien mystérieuses mais aucune archive ne semble porter trace de ce qui vient d’être énoncé. Une sorte de voile à moins que ce ne soit qu’un substrat de brouillards londoniens…

Voici une plaquette éditée à l’occasion de l’installation de l’orgue à Claparède dans laquelle vous trouverez d’intéressants détails sur son histoire.

Celle-ci comporte deux volets:

1) trouver l’entreprise capable de monter cet orgue; ce sera une entreprise française qui en fut chargée: elle avait installé l’orgue de cinéma du Gaumont Palace à Paris ou en tout cas en avait supervisé l’installation en continu… et ceci après que les Travaux Publics auxquels appartient le Collège eurent modifié l’arrière-scène de l’aula pour y créer deux chambres sonores ou sonorisées que l’on visite aujourd’hui avec le plus grand intérêt.

2) il fallait conjointement à cette installation convaincre le monde claparédien des bienfaits de l’arrivée de ce monstre: celle-ci se justifiait à l’origine par la présence au sein du collège de la maturité artistique et aux exercices présupposés que l’orgue permettrait dans le domaine de l’improvisation et de sa relation avec les projections de films en collaboration avec la Cinémathèque suisse notamment, voire aussi avec d’autres activités théâtrales, activités dont on venait de supprimer les locaux dans lesquels elles se déployaient…

On pouvait aussi convaincre sans trop de difficultés les autres partenaires de la communauté scolaire en arguant de la présence d’un tel instrument dans l’approche pédagogique de plus d’une discipline d’enseignement: les références ne manquaient pas, à commencer par une histoire de l’orgue de l’antiquité à nos jours, qui, avec ses rôles très variés dévoile des aspects assez méconnus de cette présence à toutes les époques. Il y avait tout de même un contraste étonnant entre l’instrument qui accompagnait les jeux de l’amphithéâtre ä Rome et la musique d’église…et tout à coup l’orgue de cinéma!

Au delà de l’installation proprement dite et des arguments développés pour justifier sa présence, le problème de son exploitation, occulté un peu facilement par des intérêts pédagogiques s’est cependant rapidement posé: un « emploi » finalement restreint…

Il y eut certes les concerts extraordinaires donnés par Guy Bovet et par les organistes anglais de la BBC qui avaient connu l’orgue du temps de sa splendeur et d’une exploitation qui ne l’était pas moins : ces artistes anglais nous ont beaucoup émus ne serait-ce que par leur âge, ils avaient presque quatre-vingt dix ans… et une connaissance extraordinaire de tous les films du temps du muet.

Pour tout dire, on rejoignit très tôt les motifs qui avaient dû faire hésiter la Ville ou l’Etat quant à son installation devenue exploitation. Nous n’étions pas armés pour l’entretenir aussi régulièrement qu’il eut convenu. Il a fallu très tôt procéder à des travaux de révision très importants et faire appel à des entreprises étrangères, allemandes notamment.

Mais dans le même temps, la présence de cet orgue au Collège Claparède n’avait pas passé inaperçue: des revues spécialisées avaient critiqué certains milieux anglais d’avoir bradé leur patrimoine mais dans le même temps un amateur californien nous faisait parvenir un élément manquant à notre orgue: les cloches d’un troupeau de vaches suisses…

Puis nous avons accueilli des organistes de Norvège, de Suède, des Pays-Bas qui avaient entendu parlé de cet instrument: il y avait comme un « grand tour musical » en Europe dont notre orgue a dû faire partie!

L’ASSOCIATION DES AMIS DE L’ORGUE DE CINEMA

Une solution qui n’a pas pu être envisagée au départ mais qui paraît aujourd’hui la voie à suivre: elle doit avoir les moyens -et se les donner – de faire connaître cet instrument localisé dans un territoire qui n’est pas forcément facile d’accès et situé sur ce qu’il est convenu d’appeler un lieu de passage, entre la Ville de Genève et les communautés chênoises ou françaises voisines. Il y eut aussi le rêve quelque peu lancinant de se dire qu’il eût été intéressant de privilégier la présence d’un instrument comme le notre dans un site différent et l’on songeait presque toujours à l’Alhambra, une salle située en plein centre , évidemment , beaucoup plus accessible, une salle historique, témoin de la présence du septième art dans notre société et de son évolution:à l’Association des amis de l’orgue de Cinéma de relever ce défi !

Texte de Raymond JOURDAN

Nos Festival’s

FESTIVAL 2018
FESTIVAL 2017
80ans de l'orgue
FESTIVAL 2016
FESTIVAL 2015
FESTIVAL 2014

Nos Galeries

Galeries Photos

Galerie Audio

Galerie Vidéos

L’ASSOCIATION

L’ASSOCIATION « LES AMIS DE L’ORGUE DE CINÉMA DU COLLÈGE CLAPARÈDE » a été créée en novembre 2012 dans le but de mettre en valeur un instrument exceptionnel se trouvant dans l’aula du collège Claparède, l’orgue de cinéma « Wurlitzer ».

L’association s’est créée à l’instigation de Nicolas Hafner et Vincent Thévenaz, organistes, et Mme Madeleine Rousset-Grenon, directrice du collège Claparède. Cet instrument, fabriqué aux USA en 1937, fut installé initialement dans un cinéma de la chaîne « Granada », à Clapham Junction, dans la banlieue de Londres.

En 1980, lors de la restauration de ce cinéma, une association genevoise, en accord avec l’Etat de Genève, fit l’acquisition de l’orgue et de son piano-fantôme, à l’occasion d’une vente aux enchères. Il fut décidé de l’installer à demeure dans l’aula du collège Claparède. Il est donc la propriété de l’Etat de Genève.

Notre association fraîchement créée a donc décidé de contacter institutions, fondations et donateurs privés pour récolter des fonds afin de financer une rénovation complète. Les travaux, confiés à M. Alain Ott de la Manufacture de Grandes Orgues de Genève, ont apporté des résultats significatifs, permettant d’assurer une grande fiabilité à l’instrument, de restaurer des fonctions défaillantes et de mieux documenter le fonctionnement général de cet orgue.

Notre objectif actuel est de regrouper autour de cet instrument historique le plus de membres possibles souhaitant adhérer à notre association. Les revenus générés chaque année seront nécessaires pour prendre en charge les frais annuels liés à l’entretien et l’accordage réguliers.

L’association souhaite également organiser des manifestations musicales pour mettre en valeur l’orgue, en particulier un festival dont la première édition a eu lieu au printemps 2014.

Des accompagnements de films muets; longs et couts métrages, mais aussi des concerts de jazz, de musique classique et de chansons françaises des années folles.

Nous en appelons donc à votre coopération : devenez membre de notre association en vous acquittant de votre cotisation annuelle.

Enfin, nous serions très heureux de pouvoir bénéficier de vos diverses compétences. Rejoignez notre équipe et offrez votre temps et votre talent au service de nos nombreux et passionnants projets.

Soyez les bienvenus !

Devenez un ami de l’orgue de cinéma! Commandez votre carte de membre!

Je désire devenir membre de l’association « LES AMIS DE L’ORGUE DE CINÉMA DU COLLEGE CLAPARÈDE »

en versant une :

cotisation de base : CHF 50.–
cotisation pour étudiants : CHF 30.–
cotisation de soutien : CHF 200.–
Je serai ainsi invité(e) à l’assemblée générale de l’association et informé(e) des manifestations,
projections et concerts à venir.

Coordonnées bancaires:

Les Amis de l’orgue de cinéma du collège Claparède
CCP 12-684629-5
(IBAN : CH04 0900 0000 1268 4629 5)

Télécharger le formulaire d’inscriptionFormulaire_membre_AAOCC

Télécharger le bulletin de versement

Collège Claparède
Chemin de Fossard 61
CH‐1231 Conches (Genève, Suisse)

→ afficher dans Google Maps

Président : Nicolas Hafner 
Vice-président : Vincent Thévenaz 
Trésorier : Dominique Muriset 
Secrétaire : Fernanda Rizzo 
Membres : Nicolas Dériaz, Martine Hahn, Caroline Heimburger-Lachat
Directeur du Collège : Sélitrenny Yvan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci également à tous nos généreux donateurs privés et anonymes.

Et merci à tous nos membres cotisants.

PRESSE ET MEDIAS

Presse et médias

Hiver 2018 – CINEMA ORGAN : lire l’article de John Lemming

30 MARS 2017 – TRIBUNE DE GENÈVE : lire l’article d’Aurélie Toninato

29 MARS 2017 – NOUVELLES.ch (édition Trois-Chêne) : lire l’article de Magali Bossi

24 MARS 2017 – RTS ESPACE 2, VERSUS avec Nicolas Hafner : écouter l’émission

23 MARS 2017 – RTS ESPACE 2, VERSUS avec Vincent Thévenaz : écouter l’émission

21 MARS 2017 – RTS ESPACE 2, MAGNÉTIQUE : écouter l’émission

7 MARS 2017 – knowitall.ch : lire l’article de Jenny Jeffrey

MARS 2017 – REVUE MUSICALE DE SUISSE ROMANDE : lire l’article de Vincent Arlettaz

20 JANVIER 2017 – RTS UN, 12H45, rubrique Minimag : voir l’extrait

8 AVRIL 2016 – TRIBUNE DE GENEVE « lire l’article d’Aurélie Toninato« 

8 AVRIL 2016 – LE TEMPS « lire l’article de Julian Sykes« 

8 AVRIL 2016 – R.E.E.L Genève « lire l’article« 

6 AVRIL 2016 – NOUVELLES « lire l’article de Vanesa Dacuña Rodriguez« 

14 AVRIL 2016 – LE COURRIER « lire l’article de Marc-Olivier Parlatano« 

AVRIL 2016 – SCENES MAGAZINE « lire l’aticle de Serge Lachat« 

MARS 2016 – LE CHENOIS « lire l’article page 15« 

12 MARS 2015 – SIGNÉ GENÈVE « lire l’article d’Emilie Nasel« 

11 MARS 2015  – RTS, COULEURS LOCALES  « voir le reportage« 

10 MARS 2015 – ESPACE 2 RTS, EMISSION MAGMA « écouter l’émission« 

19 MARS 2014 – ESPACE 2 RTS, EMISSION MAGMA « écouter l’émission« 

17 MARS 2014 – LEMAN BLEU, LE JOURNAL DE LA CULTURE « voir l’émission« 

MARS 2014 – LA TRIBUNE DE GENEVE « voir l’article« 

DECEMBRE 2013 – LE MESSAGER « voir l’article« 

17 DECEMBRE 2013 – LE DAUPHINE « voir l’article« 

28 OCTOBBRE 2013 – TRIBUNE DE GENEVE « voir l’article«